Alerte Générale

Licence Creative Common by SA
vendredi 18 janvier 2019 par matthius

Je viens d’apprendre que l’état français veut attaquer par l’informatique. Ceci est totalement suicidaire. En effet, la plupart des serveurs de l’état sont sous Windows, que n’importe qui peut planter en cherchant un peu

Le meilleur moyen pour les particuliers de faire face à la folie de nos élites est d’avoir deux clés de sauvegardes. Cela fait 3 répartitions de ses informations. Les clés sont interverties quand on a vérifié que certains fichiers sauvegardés étaient visibles sur son logiciel. On peut aussi partager ses œuvres en libre sur archive.org, openclipart, dogmazic, musopen, musescore.

En plus, il n’y a pas de pare-feu IPv6 en France sur beaucoup de routeurs et modems en 2018. Ainsi la plupart des modems IPv6 sont infiltrables sachant que derrière c’est Windows en général, sauf chez les programmeurs. Je dois désactiver l’IPv6 sur mon Linux chinois.

Il y a aussi les portes-dérobées des puces chinoises, qui servent à la Chine. Ainsi les russes ont décidé de créer leur matériel informatique, ce qui ne leur empêche pas d’échanger avec la Chine.

Aussi, ma ville est une smart city. Ainsi, n’importe qui peut déclencher n’importe quoi dans la ville. En plus Enedis veut relier les smart city, ce qui fait que n’importe qui sur le territoire, voire dans le monde, pourra déclencher n’importe quoi.

La France ne peut même pas résister à un simple virus. C’est impossible d’avoir un virus sur GNU Linux à jour, excepté par une attaque. Je suis mieux protégé que mes administrations avec mon Linux chinois.