Manipulation médiatique du LOL

Licence Creative Common by SA

vendredi 15 février 2019, par matthius


Il semble que la ligue du lol vient à point nommé pour permettre à Macaron de faire croire qu’il y a de l’anonymat sur Internet. En réalité, quiconque voulant comprendre à la fois le journalisme et Internet peut identifier facilement quelqu’un, pour chercher son téléphone portable ou son ordinateur.

Comme chacun se voit affecté depuis longtemps sur son ordinateur une IP fixe, c’est à dire une adresse Internet qui ne change pas, alors tout internaute peut être suivi facilement. En plus, le téléphone portable permet de s’approprier beaucoup de choses avec les portes dérobées, d’identifier par le matériel via shodan.io.

Pour se renseigner sur quelqu’un, soit on débourse beaucoup d’argent pour savoir cela, soit on se forme au réseau informatique IP, pour Protocole Internet, avec aussi du cryptage et de l’architecture matérielle.

Les Renseignements Généraux ont été défaits. Du coup, on surveille 19 millions de personnes au lieu d’un nombre négligeable. Alors, n’importe quel manifestant peut être condamné. Maintenant, Macaron qui veut payer moins Facebook et Gogole, propose de ne jamais se cacher nul part. Il est à noter que les GAFAM permettent aux anglos-saxons de s’approprier nos entreprises en étant en plus payées pour surveillance généralisée. Ainsi des caméras vidéos sont mises en place. Certains politiciens montrent qu’ils peuvent identifier quiconque. Il est proposé de ne plus mettre de pseudo sur Internet.

Il faut savoir que ce sont des éditorialistes sachant que Macaron veut identifier quiconque facilement qui se plaignent d’autres éditorialistes, les connaissant par ailleurs, disant qu’ils n’en connaissent pas certains, alors qu’un véritable journaliste identifierait facilement son collègue, s’affichent sur les chaînes pour soutenir Macaron sans en parler.

Le Youtubeur de la chaîne DirtyBiology a indiqué que la pédophilie est possible dès qu’on est connu. Il n’y a des jugements que dans l’église. Du coup on fait croire que l’église est un ensemble de pédophiles, permettant alors aux masos de s’exprimer sur les chaînes, sans même leur demander s’ils ont été dirigés eux-mêmes vers des bordels libéraux. En effet, il n’y a pas de réserve quand un éditorialiste s’exprime. Les gilets jaunes eux doivent être nettement plus précis que les précédents. Alors beaucoup d’éditorialistes sont ou deviennent masos. Certains comme Caroline Fourest vont alors remettre la faute à Internet, à Twitter, alors qu’Internet n’est qu’un outil. On ne parle pas alors des robots présents sur les réseaux sociaux.

Il faut savoir que parler des egos ne permet que de connaître qui a des egos. Alors que parler de la relation de la personne à la société permet de comprendre l’ego de cette personne. Pourtant, les éditorialistes disent que d’autres sont le mal en parlant de leurs egos. Cela renforce irrémédiablement l’incompréhension. Alors on affiche ses émotions en se plaçant en victime, alors que quelqu’un de médiatisé peut très facilement devenir bourreau en nommant quiconque comme le mal. Au final, celui qui regarde ne voit que les mauvais exemples. Cela l’influencera du moins à ne pas vouloir une vision à long terme, au pire à se moquer de quiconque facilement. Ainsi, se créer un ami demande une compréhension de la violence apportée à la société par ce que regardent les autres.

https://www.shodan.io/

Rappel :

https://www.youtube.com/watch?v=6k1J_h4OxQg

Les décodeurs

Les décodeurs du monde sont une surveillance de l’internet pour dire qui a raison ou pas. Il faut savoir qu’avoir raison consiste à avoir la vision à plus long terme. Donc il s’agit toujours de se renseigner à la source pour savoir quelle est la vision à plus long terme, celles de journalistes annonçant des faits, contre certaines fois des scientifiques expliquant donc la nature.

En faignant d’expliquer on fait croire dans l’article suivant que Facebook permet de faire du privé, alors que seuls les réseaux sociaux libres comme Diaspora Network et Mastodon permettent de protéger la vie privée :

https://web.archive.org/web/20190214171002/https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/02/12/ligue-du-lol-cinq-questions-pour-comprendre-l-affaire-et-ses-enjeux_5422639_4355770.html

Ensuite, on s’aperçoit que des journalistes masos sont influents sur Twitter. Alors on parle des gilets jaunes qui se font réprimer. Du coup, il s’agirait de se remettre en question, ce qui n’est pas fait.

Alors on fait croire que twitter est un réseau social privé, alors qu’un de GAFAM, Gogole, a été condamné par les CNIL européennes pour non respect de la vie privée, trouvant pour la première fois un accord entre elles. Pourtant, Facebook a pu longtemps s’empêcher de respecter la CNIL française, parce que l’état français n’a pas voulu garder son indépendance, étant par ailleurs au sein de l’euro et de l’UE. Aussi, il existe le secret des affaires qui permet récemment à toute entreprise d’être protégée avec ses négociations sur la vie privée, alors que le particulier a de moins en moins de droits avec aussi ce secret des affaires.

Enfin, pour convaincre qu’il ne s’agit pas que de Paris, on parle d’un militantisme soutenu par Paris. On associe donc les luttes LGBT à la lutte féministe, alors qu’elles se contredisent et pourront peut-être s’affronter.

Pour ma part, je sais que de ne parler que de son droit au plaisir empêche de parler du bonheur, qui est nettement moins répétitif que le plaisir, encore faudrait-il chercher sa vérité puis la vérité.

Aussi, utiliser les émotions pour ne montrer que les mauvais exemples amène à la guerre au pire, à la méfiance au mieux. La méfiance est anti-économique.


matthius

Informatique

Mots-clés

Accueil